Je reste sur le chemin

JE RESTE SUR LE CHEMIN

  Il est important pour plusieurs raisons de rester sur le chemin ou le sentier:

 1- Limitation des effets de l'érosion.

C'est particulièrement vrai sur les sentiers de montagne très fréquentés (exemple montée au refuge de Pombie en vallée d'Ossau).

Le passage répété de nombreux marcheurs au même endroit dans l'herbe entraîne la disparition du couvert végétal. Dès lors la pluie arrache la terre et le ravinement se poursuit jusqu'au socle rocheux faisant apparaître des rigoles très disgracieuses dans le paysage.

 2- Raisons biologiques.

Le tracé du sentier a été choisi pour tenir compte des contraintes du paysage mais aussi pour permettre un effort gradué par une pente moindre.

Couper un virage implique une pente supérieure et donc un effort plus soutenu.

À la descente, les pentes raides occasionnent une fatigue accrue car elles soumettent  la musculature et les articulations à des efforts violents.

 3- Raisons de sécurité.

Les pentes raides (herbe humide ou rochers roulants) peuvent être glissantes et donc dangereuses.